EXPLORATION DOPPLER

 

Qu’est ce qu’un écho-Doppler ?
 

L’échographie est une technique médicale qui permet l’exploration du corps humain selon un procédé proche de celui du sonar, utilisant les ultrasons. Elle permet de visualiser les différents tissus et en particulier la paroi des vaisseaux. L’effet Doppler mesure le déplacement des globules rouges du sang à l’intérieur des vaisseaux, il permet de visualiser la circulation du sang dans les artères et dans les veines.
 

L’examen écho-Doppler associe l’échographie et l’effet Doppler.

 

 

Comment se déroule l’examen ?
 

La durée de cet examen est fonction du territoire vasculaire exploré : en moyenne de 15 à 45  min. Le rendez-vous sera programmé en fonction. Pour le réaliser, un capteur émetteur-récepteur est glissé sur la peau après étalement d’un gel destiné à favoriser le passage des ultrasons.
 

 Il nécessite de la part de l’opérateur beaucoup de concentration et de vigilance. Ne soyez donc surpris ni inquiet de son éventuel silence. Il vous fera part de ses constations lorsque l’examen sera terminé. Vous pourrez alors lui poser toutes les questions que vous désirez.

 

 

Est ce que ça fait mal ?
 

Non, cet examen est indolore. Aucun courant électrique n’est en contact avec la peau. Une sonde enduite d’un gel aqueux est posée sur la peau pour émettre et recevoir des ultra-sons. Tout juste l’examen peut-il être légèrement sensible si l’opérateur est obligé d’appuyer un peu sur la sonde de l’écho-Doppler.

 

 

Y a t-il une préparation spéciale pour cet examen ?
 

Généralement cet examen se fait sans préparation particulière. Cependant, si l’on doit visualiser des vaisseaux intra-abdominaux, il peut vous être demandé de venir à jeun parfois même après quelques jours de régime approprié. En effet, les gaz intestinaux ne laissant pas passer les ultra-sons gênent beaucoup la réalisation de cet examen.

 

 

A quoi sert l’écho-Doppler vasculaire ?
 

Visualisant les artères et les veines, l’écho-Doppler peut être demandé en diverses occasions :
 

- Détection ou surveillance des phlébites.
 

- Diagnostic ou surveillance d’une artérite.
 

Après une opération sur une artère, quelque soit le territoire intéressé : vaisseaux du cou, vaisseaux de l’abdomen, artères et veines des membres supérieurs ou des membres inférieurs.
 

Cet examen permet en effet de détecter ou de suivre l’évolution d’un rétrécissement (sténose), d’une oblitération (thrombose) ou d’une dilatation (anévrysme) sur une artère ou une veine.

 

 

Aurez-vous les résultats immédiatement ?
 

Généralement oui. Les résultats de cet examen seront toujours confrontés avec l’examen médical clinique (données de l’interrogatoire, des antécédents pathologiques personnels et parentaux,  de la palpation, de l’inspection et de l’auscultation). Parfois les résultats doivent être complétés par d’autres examens, radiologiques ou non. Ils font souvent l’objet d’une discussion entre médecins d’une même équipe (médecins vasculaires, radiologues, chirurgiens vasculaires, cardiologues…)